L’oméga-3 dans un régime vegan

Un nombre sans cesse croissant de personnes optent pour un régime végétarien ou même vegan. Le choix du véganisme s’explique principalement, encore et toujours, par la préoccupation en ce qui concerne les droits des animaux et leur bien-être. Mais les bienfaits pour la santé et des considérations écologiques sont souvent cités comme motivation pour le choix d’un mode de vie végan.

L’oméga-3 issu d’aliments d’origine végétale

Les végétariens et les végans qui souhaitent consommer des aliments contenant suffisamment d’oméga-3 peuvent se tourner vers les graines, telles que les graines de chia, les graines de lin, les graines de chanvre et les noix. Les choux de Bruxelles sont également une excellente source d’acides gras oméga-3. Attention : L’organisme a besoin de trois types d’acides gras oméga-3 : ALA, EPA et DHA. L’ALA est essentiel pour un bon équilibre entre oméga-6 et oméga-3 dans l’organisme, l’EPA et le DHA sont les acides gras qui contribuent au fonctionnement normal du cœur.

L’ALA est essentiel pour un bon équilibre entre oméga-6 et oméga-3 dans l’organisme

Les noix, les graines et les légumes verts contiennent de l’ALA, mais malheureusement pas d’EPA ni d’DHA. Les algues constituent la seule exception parmi les légumes verts. Ce n’est pas un ingrédient répandu dans la cuisine occidentale, mais les amateurs de sushis savent probablement qu’il s’agit d’une entrée populaire dans les restaurants japonais. Si vous mangez uniquement de l’ALA, votre organisme essaie de transformer cet acide gras oméga-3 en EPA et DHA, mais le résultat est insuffisant. Seuls 0,2 % à 8 % sont transformés en EPA et à peine 0,05 % en DHA


bowl-core-crack-33344.jpg#asset:1285

Conclusion

Il est tout à fait possible, en tant que végan, de trouver des acides gras oméga-3 en suffisance dans des aliments d’origine végétale. Un régime alimentaire adapté, avec une attention particulière accordée aux noix, aux graines et aux légumes verts, est une condition préalable. La personne qui souhaite un régime oméga-3 équilibré qui ne soit pas composé uniquement d’ALA peut opter pour un supplément végan d’oméga-3. Le DHA ou l’EPA contenus dans ce supplément est généralement extrait de l’huile d’algues.