Oméga 3 pour votre cœur

N’attendez pas d’avoir atteint la quarantaine ou la cinquantaine pour prendre soin de l’organe le plus important de votre corps. Malheureusement, les problèmes de cœur surviennent à un âge de plus en plus jeune. Votre cœur, c’est votre moteur, et vous devez au moins lui fournir un niveau d’huile sain. Au sens propre, car avec une bonne huile – et plus précisément de l’huile de poisson - vous aidez votre cœur à continuer de battre au bon rythme.

Idéalement 1 gramme d’oméga 3 par jour

L’huile de poisson, les poissons gras et semi-gras contiennent des graisses sous la forme d’oméga 3 qui sont bonnes pour le cœur. La Ligue cardiologique belge le reconnaît également. Parmi les poissons gras et semi-gras, on retrouve notamment les sardines, le hareng, le maquereau, le saumon, l'anguille, la truite arc-en-ciel, le thon ou le flétan. Les types de poisson qui sont les plus consommés en Belgique - le cabillaud et la lieue noire - ne contiennent malheureusement que très peu d’oméga 3. Il existe heureusement des compléments d’huile de poisson de haute qualité pour combler une éventuelle carence en oméga 3 dans votre alimentation.


L’objectif est d’ingérer chaque jour au moins 250 mg d’EPA et de DHA, et idéalement 1 gramme. L’EPA et le DHA sont les dénominations spécifiques des oméga 3 qui sont contenus dans l'huile de poisson ou dans le poisson gras.


Que font les oméga 3 pour le cœur ?

Parce qu’ils aident le cœur pour que ce dernier continue à battre au bon rythme, les oméga 3 contenus dans l’huile de poisson aident à prévenir les crises cardiaques. Ils gardent aussi vos vaisseaux sanguins sains et en bon état. Ils ne vont pas faire diminuer le cholestérol, mais ils permettent toutefois que le mauvais cholestérol soit moins visqueux. Ce cholestérol ne continue dès lors pas de s’agglutiner sur la paroi intérieure des vaisseaux sanguins, ce qui réduit considérablement le risque d'artères bouchées ou d'artériosclérose.

Qui a le plus besoin d’oméga 3 ?

Les personnes en surpoids ou qui souffrent de diabète de type 2 ont besoin d’une quantité plus importante d'oméga 3. Dans ces cas, les portions quotidiennes traditionnelles peuvent aller jusqu’à 2 ou 3 grammes d’EPA et de DHA. Il n’est possible d'absorber de telles doses qu’au moyen de compléments d’huile de poisson de haute qualité. Il est intéressant de noter que l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) considère que l'utilisation à long terme de 5 g d'EPA et de DHA par jour absorbé via des compléments d'huile de poisson est sans danger pour les adultes.