Le DHA est essentiel pendant la grossesse

Si vous envisagez de tomber enceinte, c’est le moment de faire l’inventaire de votre alimentation pour être sûre d’ingérer les nutriments essentiels pour vous et votre futur bébé.

Prenez-vous un supplément de 400 µg d’acide folique ? Consommez-vous 5 portions, ou plus, de fruits et légumes par jour ? Vos niveaux de vitamine D et calcium sont-ils suffisants ? De plus, saviez-vous qu’une femme enceinte ou allaitante a également besoin d’une dose supplémentaire d’Oméga-3 dans son alimentation, et en particulier d’un Oméga-3 appelé acide docosahexaénoïque (DHA) ?

Le cerveau et les yeux (rétine) sont très riches en DHA, qui joue un rôle essentiel tant au niveau de la structure que de la fonction. Durant la grossesse, en particulier les trois derniers mois, le cerveau du bébé accumule de grandes quantités de DHA, et continue d’en accumuler pendant les deux premières années de vie et même au-delà. Comme beaucoup de nutriments, ce DHA provient directement de la mère, via le placenta pour le fœtus ou via le lait maternel durant l’allaitement. C’est pour cette raison que la prise de DHA par la mère participe au bon développement des yeux et du cerveau du fœtus et du bébé allaité.

"La prise de DHA par la mère participe au bon développement des yeux et du cerveau du fœtus et du bébé allaité"


Selon l’Autorité européenne de sécurité des aliments (AESA), une femme enceinte a un besoin supplémentaire de 200mg par jour de DHA pour soutenir cette croissance, ceci en plus donc de son besoin propre de 250mg d’EPA & DHA pour la santé générale du cœur. Les aliments d’origine végétale (à l’exception des algues contenant du DHA) ne sont pas une source fiable de DHA car la synthèse de DHA dans le corps à partir des Omégas-3 des plantes (c.-à-d. l’acide alpha-linolénique contenu dans les graines de lin, les noix et l’huile de colza) est assez limitée.

woman-carrying-baby-2138133.jpg#asset:1460


Il est difficile d’absorber la dose requise d’Oméga-3 (EPA et DHA) car peu d’aliments en contiennent. Les poissons gras sont riches en EPA et DHA mais il est généralement conseillé aux femmes enceintes de ne pas en consommer plus de 2 portions par semaine pour éviter une éventuelle contamination aux métaux lourds. Il est même conseillé de ne pas manger du tout d’espadon, de requin et du marlin durant la grossesse.

"Une femme enceinte a un besoin supplémentaire de 200mg par jour de DHA, en plus de son besoin propre de 250mg d’EPA & DHA pour la santé générale du cœur"


En Occident, la consommation de poissons gras est d’ailleurs généralement en dessous des quantités recommandées. Des enquêtes alimentaires récentes auprès de femmes enceintes confirment qu’elles ne consomment pas les quantités nécessaires de DHA pendant cette période. Moins de 50% des néerlandaises et 30% des canadiennes consomment la quantité nécessaire d’Oméga-3 via leur alimentation, mais la prise d’un supplément de DHA améliore significativement la probabilité de satisfaire aux recommendations.

woman-in-a-white-ress-2100309.jpg#asset:1449

Donc, si vous envisagez de tomber enceinte ou êtes aux premiers stades d’une grossesse, c’est le moment de penser à optimiser votre alimentation. Ce que vous consommez maintenant est plus important que jamais, alors faites l’inventaire de votre alimentation pour voir si vous obtenez la dose de DHA dont vous avez besoin et, si ce n’est pas le cas, envisagez un supplément à base d’Oméga-3 purs conçu spécialement pour la grossesse.





Références

  • - EFSA. Scientific Opinion on Dietary Reference Values for fats, including saturated fatty acids, polyunsaturated fatty acids, monounsaturated fatty acids, trans fatty acids, and cholesterol
  • - Eickstaedt M et al. N Z Med J. New Zealand women have suboptimal intakes of long chain omega-3 polyunsaturated fatty acids during pregnancy-a cross sectional study.2017 Sep 22;130(1462):37-45.
  • - Jia X et al. Women who take n-3 long-chain polyunsaturated fatty acid supplements during pregnancy and lactation meet the recommended intake. Appl Physiol Nutr Metab. 2015 May;40(5):474-81. doi: 10.1139/apnm-2014-0313. Epub 2015 Mar 25.
  • - Looman M et al. Supplement Use and Dietary Sources of Folate, Vitamin D, and n-3 Fatty Acids during Preconception: The GLIMP2 Study. Nutrients. 2018 Jul 25;10(8). pii: E962. doi: 10.3390/nu10080962.